Les moments difficiles

Les moments de difficultés et de doutes sont normaux. Mettre l'IEF en place prend du temps et de l’énergie. Parfois 6 mois, parfois plus.

 

Le plus important est de ne pas rester seuls.

En bref

Comment faire quand on rencontre des difficultés.

Exemple : Mon enfant ne fait que jouer, que faire ?

Le jeu est source d’apprentissage et il est donc essentiel. Cependant, en IEF, il y a beaucoup de temps, donc votre enfant devrait pouvoir faire autre chose sans se sentir lésé. S’il met les pieds au mur, pensez à :

  • changer votre pratique pédagogique
  • lui expliquer la nécessité de pouvoir montrer des travaux au collaborateur pédagogique qui viendra. Par exemple : Regarde, je dois pouvoir montrer ce que nous faisons à la maison au collaborateur pédagogique pour qu’il sache ce que tu as appris. C’est ça l’école à la maison. Alors on travaille x minutes et ensuite te retournes jouer.”
  • lui faire participer à l’élaboration d’un plan de la journée” — vous participez ensemble à établir la liste des choses à faire, et l’enfant s’organise pour les faire
  • lui donner la possibilité de négocier des pauses — même de plusieurs jours — pour recharger ses batteries
  • lui montrer des ECR pour se rendre compte de l’éventuel écart qui se creuse dans ses connaissances.

Rendez-vous sur SOS quand rien ne va plus