Nos dernières actualités

L’école à la maison séduit toujours plus de Vaudois

Publié le 31 janvier 2022

Certains parents se sont rendu compte qu'avec une pédagogie plus adaptée, qui tient compte du bien-être de l'enfant et de son rythme, il apprend mieux. … Lire la suite

Assemblée générale IEL-VD, le 29 janvier 2022

Publié le 29 janvier 2022

Assemblée générale IEL-VD Lire la suite

Nouvelles familles IEF

Publié le 10 janvier 2022

Pas facile de s'organiser quand on démarre. Voici un coup de pouce. Lire la suite

Aménagement ou exemption des ECR - délai fixé au 18 décembre 2021

Publié le 15 novembre 2021

Aménagements ou exemptions des ECR : dernier délais d'envoi au 18 décembre 2021. Lire la suite

Révision de la LEPr : position officielle d'IEL-VD

Publié le 06 septembre 2021

IEL-VD se positionne contre le régime d'autorisation proposé dans l'avant-projet de révision de la LEPr. Lire la suite

Ivan Illich

Biographie

Illich est partisan d’une déscolarisation de la société industrielle. Il considère en effet l’école comme une pollution sociale, nuisible à l’éducation car donnant l’impression d’être seule capable de s’en charger. Afin que cette déscolarisation soit effective, il faudrait imaginer la possible séparation entre l’école et l’État.

Les capacités naturelles d’apprentissage de l’enfant, constate Illich, se manifestent en dehors de l’école : ce n’est pas l’école qui apprend à l’enfant à parler, à jouer, à aimer, à sociabiliser, qui lui apporte la connaissance d’une deuxième langue, le goût de la lecture.

Son expérience pratique lui vient de ce qu’il a été le cofondateur du Centre interculturel de documentation (CIDOC) de Cuernavaca au Mexique, où dix mille adultes ont appris à connaitre la langue espagnole et la culture latino-américaine. Il dénonce le conformisme des universités riches et le terrible gaspillage instauré en pays pauvres : jeunes diplômés devenus étrangers à leur propre peuple, enfants de milieux modestes rejetés et laissés sans espérance. Il faut rompre les chaînes de l’habitude, refuser la soumission et indiquer d’autres voies.

En substitution aux écoles, Illich préconise de créer des « réseaux de communication culturelle » avec des centres de documentation, et une possibilité d’enseignement mutuel, entre pairs, à égalité, qu’Isabelle Stengers rapproche de l’école mutuelle. À tout âge, il faut permettre le droit d’apprendre et pas seulement d’apprendre quelque chose, mais d’apprendre à quelqu’un d’autre : « le droit d’enseigner une compétence devrait être tout aussi reconnu que celui de la parole ».

(Repris de Wikipedia)

Ivan Illich, né le 4 septembre 1926 à Vienne, est un prêtre devenu philosophe, un penseur de l’écologie politique et une figure importante de la critique de la société industrielle.